29 Nov 2013

Mess-in-Ghrebma

Oussama Diab, Contrast, 2012.
Ce lundi 8 Mars 2020, le Salon de la Femme ouvrira ses portes aux visiteurs, amateurs et amatrices de la gente féminine.
Cette année, l'évènement prendra place au Palais Expo, qui a accueilli le mois dernier le Salon de l'Agriculture, mais aussi celui de l'Agro-alimentaire.
En quatre éditions seulement, le Salon de la Femme (SF) a réussi à se frayer une place de renom dans le pays, parmi les plus grands.

19 Nov 2013

12 Nov 2013

Les hommes faciles

Djamel Tatah

Ces hommes faciles. Aussi nombreux que des fourmis, colonisant les restaurants, les bars, les boites de nuits. Ces hommes qui cèdent à la vue d'un décolleté. Ces hommes toujours à l'affut d'un baiser.
Il se croit bon chasseur, heureux de rentrer avec son butin. S'en vante auprès de sa meute au matin. Cette lionne qu'il a attrapée, déguisée en gazelle, l'a en fait dupé. Elle en a fait sa proie pour une nuit. Une petite caresse dans le sens du poil pour l'apprivoiser. Un bout de chair l'a dompté.
21 heure, sonne l'heure. Nous (femelles), déclarons la pêche ouverte. Aussitôt, les macros/machos, par milliers, se prennent dans les filets des pécheresses avisées. Ces loups, ces merlans, ces thons dodus mordent à l'hameçon. L'appât : une fille facile. Derrière le moulinet : une femme qui jubile. Cette fois encore, elle a réussi à profiter de leur naïveté, en flattant leur égo démesuré.
Ces hommes faciles, qui se voient conquérants, se retrouvent rapidement vaincus par des reines de beauté. Pris en otages dans les gynécées, ils n'ont d'utilité que de satisfaire les désirs des dames le temps d'une soirée. 
Révolue la lois du plus poilu. Ce siècle appartient aux femmes Alpha.


Merci à Neila Latrous, rédactrice de choc pour la relecture =)

3 Nov 2013

Conduire avec la main dehors

Article Publié sur Focus-Elle
Dessin par Delou pour Focus-Elle, Algérie.

Dans le style conduire à l’Algérienne, garder la main droite sur le volant et la main gauche en dehors de la fenêtre est chose commune. La conduite avec la main dehors a titillé ma curiosité cette semaine. Avez vous d’ailleurs remarqué qu’elle est le plus souvent pratiquée par des hommes ? 

Au premier abord, deux raisons m’ont parues plausibles pour expliquer cette pratique. La première, très pragmatique : permettre aux fumeurs de se délester facilement de la cendre de leur cigarette. La deuxième, plus contemplative : se donner un style, une attitude, et une dégaine, ou dans mon jargon, se donner le « swag ».