26 Feb 2014

La Rupture du Cyber-jeûne. EP01 "La pessimiste"

Mohammad Al Rawas. The Lightness of Being, 2010.

L’aurore de ma courte expérience professionnelle aux Emirats approche, j’ai donc décidé de mettre fin à mon Cyber-jeûne.


A l’ombre des vitres teintées, je me préserve, depuis deux mois, des rayons brûlants des gratte-ciels.

A Dubaï, on ne parle pas de se dorer la pilule mais plutôt d’incinérer sa ligne de crédit. Elle sera rouge dettes ou vert solitude car vous devrez choisir entre rôtir votre compte en banque ou désherber votre vie sociale.
Dans les deux cas, les généreux monarques mettront à votre disposition toutes leurs dunes et vous pourrez enterrer vos tourments dans le sable fauve d’Arabie. Embarquez sur votre tapis volant et rejoignez des hommes en robe, qui vous emmèneront faire l’autruche à dos de chameau.
A l’abri d’un toit ouvrant, cheveux aux ventilations, vous pourrez choisir de vous farcir, ou non, la monotonie de la couleur bleu du ciel. 


Do you speak Dubaï ?
Sur votre téléphone, l’application Dico-Dubaï vous permettra de traduire les bruits de moteurs de voitures ou de convertir les centimètres en carats. Les chanceuses y trouveront aussi des bons pour un dîner gratuit avec un jeune banquier célibataire.





Et pour tout le reste, il y a Mastercard...

No comments:

Post a Comment